5 questions à… Rifò !

rifo

L’Italie, sa gastronomie, ses paysages, son soleil, ses… gants et bonnets en laine et cachemire régénérés ?! Pardon ? Il fallait qu’on enquête. En tout cas on vous présente Rifò ! Une marque Made in Italy, née sous le soleil torride de Prato.

Les écolo-pouffes : Est-ce que vous pouvez nous présenter Rifò en quelques mots ?

Stéphanie : Rifò est une ligne d’accessoires d’hiver et de vêtements réalisée à Prato et confectionnée à 100% de fibres de cachemire et de laine régénérés. On utilise un système de production durable, permettant de réduire sensiblement l’utilisation de produits chimiques dangereux et le gaspillage des ressources naturelles.

L. E.-P. : Comment est née l’idée de cette marque ?

S. : Niccolò Cipriani, fondateur du projet et diplômé de la prestigieuse Université Bocconi à Milan, a travaillé pendant trois ans en Chine, en Inde et au Vietnam et a réalisé que la solution au problème de la surproduction – existant particulièrement dans l’industrie textile – était chez nous, à Prato. C’est au Vietnam, en 2016,  qu’il a réalisé à quel point la surproduction était importante dans l’industrie du vêtement. De nombreux vêtements « made in Vietnam » sont exportés à l’étranger et reviennent au pays pour être vendus à moindre coût ou sont jetés, tout simplement. De là est né ce projet.

L. E.-P. : Vous utilisez de la laine et du cachemire « régénérés ». Est-ce que vous pouvez nous expliquer ce que c’est ?

S. : À l’aide d’un processus artisanal, développé il y a plus de 100 ans dans le district textile de Prato, nous sommes en mesure de transformer les restes de tissus en nouveaux vêtements et en accessoires d’aussi bonne qualité que les produits originaux. Grâce à ce merveilleux processus, la quantité de ressources naturelles que nous pouvons sauver est remarquable ! Notre procédé nous permet de recycler les restes et de réduire la quantité d’eau et de produits chimiques utilisée dans la production. Pour faire simple :
1. Les restes de laine sont collectés et sélectionnés par couleur.
2. Ces restes sont déchiquetés pour créer de nouvelles fibres.
3. Ces fibres sont filées pour en faire du nouveau fil.
4. Le fil est utilisé pour en faire un tissu 100% régénéré.

L. E.-P. : Vos vêtements et accessoires sont made in Italy. Comment se déroule la chaîne de production ?

S. : Les “déchets” arrivent à Prato de par le monde. Des artisans sélectionnent les vêtements et d’autres font ensuite le textile. Par la suite, de nouveaux artisans font le tricot et confectionnent les produits. Toute la production est faite dans le district de Prato.

L. E.-P. : Vous êtes en pleine campagne de financement participatif. Qu’est-ce qu’il vous reste à financer et qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter pour la suite ?

S. : Nous sommes à 92% de notre objectif de vente pour lancer la première production. Par la suite, nous aimerions ouvrir un magasin de couture au détail pour que les clients puissent commander des vêtements sur mesure. Nous pensons qu’il est important que les choses que nous portons ou consommons nous procurent une émotion. Nous aimerions aussi développer le marché au Québec et en France, développer le branding et avoir un site internet.

Pour aider Rifò à atteindre son objectif et rester au chaud tout l’hiver, c’est par ici : https://fr.ulule.com/rifo-project/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s