5 questions à… Aatise !

aatise

 

Et si la solution à la surproduction vestimentaire, c’était de ne fabriquer que des vêtements dont on serait certain qu’ils soient porter ? Voilà une idée parfaitement révolutionnaire dans l’univers du textile, et c’est celle qui est développée par Aatise, une toute jeune marque de (presque-)prêt-à-porter féminin qui n’a pas peur de casser les codes. Interview ! 

Les écolo-pouffes : Est-ce que vous pouvez nous présenter Aatise en quelques mots ?

Julia : Aatise, c’est une marque de prêt-à-porter éthique qui bouleverse les codes du shopping traditionnel en permettant aux femmes de reprendre le pouvoir sur une garde robe durable.  Grâce au concept de « mode participative » – #crowdfashion- nous proposons à nos clientes de prendre part à la « co-fabrication » de leurs vêtements made in France, le tout, en série limitée, à partir de fibres naturelles, et uniquement sur précommande. Notre mantra ? Ne fabriquer que ce qui est nécessaire, dans le respect de ceux qui font la mode, sans stock ni surplus. Nous lançons le mouvement de l’Eco Fashion Activism et prouvons que l’on peut s’engager pour une mode responsable tout en ayant du style !

L. E.-P. : Comment est née l’idée de cette marque ?

Heide : Cela fait 30 ans que je travaille dans le secteur textile/ habillement. J’étais aux premières loges lorsque la filière s’est délocalisée à l’étranger et j’ai pu assister aux dérives de la Fast Fashion. Le problème majeur : des promos non-stop pour attirer les clients au détriment de la qualité des vêtements et de l’environnement, puisque l’industrie de la Mode est la seconde plus polluante au monde. Ajoutez à cela le fait que l’histoire derrière nos vêtements est totalement déshumanisée, que ces mêmes vêtements s’usent en moyenne en 5 lavages, et s’entassent dans nos armoires sans que nous ne les portions jamais… En bref, un gaspillage intolérable qu’on ne peut laisser perdurer pour les générations futures.
J’ai parlé de mon projet à Julia qui était sensibilisée à ces questions et pleines d’entrain, nous sommes parties à l’aventure avec pour de changer le monde !

L. E.-P. : Vous faites de la « mode participative ». En pratique, ça donne quoi ?
Par mode participative, nous entendons 3 niveaux de collaboration avec notre communauté. 

J. : Tout d’abord, par la co-conception. Sur notre groupe Facebook Team Aatise, nous interpelons régulièrement les membres pour qu’elles nous aident à définir le design de nos futures pièces. Matières, coupes, imprimés, ou couleurs : nous n’hésitons pas à les faire intervenir dans la phase de conception du prototype pour répondre au mieux à leur attente. Par exemple, ce sont les Aatiseuses qui ont choisi la longueur des manches de notre robe porte-feuille, ou encore les coloris de nos futurs pulls en laine.
Ensuite par la co-fabrication. Ce mécanisme s’appuie sur le même principe que celui des plateformes de financement participatif telles que Ulule ou KissKissBankBank.
Le principe est simple : nous déposons un vêtement que nous avons réalisé sous la forme d’un prototype sur notre site internet aatise.com. Nous le soumettons au vote de nos clientes pendant la durée d’une campagne (entre 15 et 20 jours, selon les pièces). Si pendant cette campagne nous atteignons le seuil de production requis par nos partenaires fabricants en France, alors nous lançons la conception dans nos Ateliers. Si le seuil minimum n’est pas atteint, alors nous rétribuons l’argent investi pendant la campagne aux votants et proposons de nouveaux produits.
L’objectif est double. D’une part, redonner du pouvoir à la consommatrice en la rendant actrice de la fabrication de son vêtement. Elle pourra suivre en direct, depuis son écran, l’évolution de la production de cette pièce réalisée spécialement par et pour elle ! Nous ainsi donnons à sa garde robe plus de valeur et d’importance. Car un vêtement qu’on aime est un vêtement que l’on garde plus longtemps.
D’autre part, en ne produisant que ce qui est réellement désiré, nous sommes sur de ne fabriquer que ce qui nécessaire, sans stock ni surplus et dans le respect de la planète.
Enfin, et pour la suite du projet, nous souhaitons mettre en place un espace de co-création sur notre plateforme. L’objectif serait d’inviter d’autres créateurs qui partageraient nos valeurs à déposer leurs oeuvres sur le site.

L. E.-P. : Vous êtes en pleine campagne de financement participatif. Pour une marque en création, vous avez déjà un large choix de modèles. Où trouvez-vous l’inspiration ? 

H. : Nous avouons avoir un petit faible pour le style de Emma Watson qui prouve qu’être engagé en faveur d’une mode plus just ne signifie pas faire l’impasse sur le glamour, le style et le beau que ce soit pour les matières ou les coupes. Mais plus largement, nous sommes très inspirées par les initiatives qui naissent ici et là, autour de nous. Une robe aperçue dans la rue, une oeuvre d’art sur un mur, ou un ancien patron déniché dans un vide grenier, toutes les occasions sont bonnes pour imaginer des looks qui nous font vibrer. D’ailleurs, vous l’avez surement déjà pressenti, nous avons un petit faible pour tout ce qui est rétro. En fait, notre muse, c’est le quotidien !

L. E.-P. : Vous assumez pleinement votre côté #GirlPower. Est-ce que vous pensez que la mode et la production de vêtements peut être un vecteur pour faire bouger les lignes ?

J. : Nous en sommes persuadées ! C’est d’ailleurs pour cela que nous proposons aux femmes de participer à la conception ou à la fabrication de nos vêtements : pour exprimer leur créativité mais aussi reprendre le pouvoir sur la manière dont elles doivent s’habiller, loin des dictats ! Aujourd’hui, l’industrie de la mode impose sa vision de ce que devrait être un bon style, ou un look tendance, sans vraiment s’intéresser à celles qui vont porter les collections. Avec ce concept, nous invitons les femmes à revendiquer leurs choix, à assumer leurs goût et donc à afficher haut et fort leur personnalité. Ce sont elles, et personne d’autre, qui décident de ce qui leur va, et de ce qu’elles doivent porter. C’est ça la Mode Participative. C’est ça notre vision du #GirlPower.

Pour en savoir plus sur Aatise, rendez-vous sur leur site : www.aatise.com
Et pour leur filer un coup de pouce, allez donc faire un tour sur leur campagne Ulule en cours :  https://fr.ulule.com/aatise-eco-fashion-activist/

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s